Que se passe-t-il sur la planète danse en ce moment? Des tournées, des galas, du littéraires, des concours mais toujours rien du côté de l’Opéra, trêve hivernal oblige. En attendant la reprise de l’activité avec Orphée et Eurydice, quelques nouvelles (en vrac).
Orphée et Eurydice, bientôt à l’affiche.

(c) Bel Air


Le prochain ballet à l’affiche, dès le 4 février prochain, sera l’Orphée et Eurydice de Pina Bausch. Particularité, cette oeuvre est un Opéra-dansé, entrée au répertoire de l’Opéra National de Paris en 2005 avec notamment Marie-Agnès Gillot dans le rôle d’Eurydice. Une rencontre autour d‘Orphée et Eurydice avait lieu samedi dernier (21 janvier) en présence de Stéphane Bullion et de Nicolas Paul.  N’ayant pu être disponible ce jour-là, je vous invite à lire ce compte-rendu, intéressant et complet, sur le blog A Petits Pas, donnant plus d’informations et des précisions sur l’oeuvre. En effet, cette séance de travail ouverte au public ne s’est pas révélée être comme les autres : deux danseurs travaillaient le même rôle. Ainsi, Dominique Mercy, assurant les répétitions d’Orphée et d’Eurydice et co-directeur Artistique de Tanztheater de Wuppertal (où Orphée et Eurydice était entré au répertoire en 1975), faisait répéter le rôle d’Orphée aux danseurs Stéphane Bullion et Nicolas Paul. Lisez en plus ici ! 
Love from Paris, soutien au Japon.
Quelques danseurs de l’Opéra se sont envolés la semaine dernière pour la Japon à l’occasion du gala Love From Paris dans le but de soutenir et montrer leur affection au peuple japonais. C’est ainsi qu’Isabelle Ciaravola, Dorothée Gilbert, Mathieu Ganio, Benjamin Pech, Myriam Ould Braham, Florian Magnenet, Josua Hoffalt, Mathilde Froustey, Charline Giezendanner et Yannick Bittencourt ont concocté un programme riche, complet et attrayant. 
Lundi dernier, certains d’entre-eux se sont rendus aux alentours des régions touchées par la catastrophe, Isabelle Ciaravola et Benjamin Pech du côté de Seindaï, Dorothée Gilbert et Florian Magnenet du côté d’Ishinomaki. Cette attention a été relatée par la presse japonaise, mais a également attiré l’oeil de la presse française, et notamment du magazine Le Point. Une vidéo où l’ont Isabelle Ciaravola et Benjamin Pech à l’oeuvre dans leur rôle de professeur et parlent de cette expérience a été mise en ligne par l’AFP.
Vous pouvez suivre les danseurs sur le blog officiel de leur tournée, de nombreuses photos y sont disponibles : des photos des cours données par les danseurs, des photos des répétitions où l’on peut voit Myriam Ould Braham répéter sa Giselle en compagnie d’Isabelle Ciaravola, ou encore une belle photo de groupe. Le spectacle Love From Paris est présenté à Tokyo ce weekend.
Les 40 ans du Prix de Lausanne

Sae Eun Park, lauréate du prix de Lausanne 2007
(c) Dansomanie
Concours réservé aux jeunes danseurs, le Prix de Lausanne commencera dès demain, dimanche 29 janvier. Il verra se succéder en scène de jeunes danseurs de toutes les nationalités, révélant de nouveaux talents. Pour son quarantième anniversaire, il se clôturera le dimanche 5 février avec un grand gala réunissant des danseurs des grandes compagnies, pour la plupart primés au concours. Laetitia Pujol, lauréate en 1992 et Florian Magnenet représenteront l’Opéra de Paris dans le Pas de deux extrait de Le Parc, d’Angelin Preljocaj.
Un peu de littérature…



Vous souvenez-vous de Bastien Vivès? L’auteur de la bande dessinée Polina. Cette bande dessinée avait été saluée par la critique, pour la qualité de ses dessins mais aussi de son contenu. Bastien Vivès a été primé  à l’occasion du festival d’Angoulême 2012. Sa bande-dessinée se serait vendue à ce jour à plus de 400 000 exemplaires.

La Bayadère, en attendant des précisions sur les distributions…

La Bayadère, 2010
(c) Une Saison à l’Opéra

La Bayadère sera à l’affiche au mois de mars prochain. Le forum Dansomanie annonçait dès fin décembre les pré-distributions avec quelques surprises. Aurélie Dupont alternera le rôle de Nikiya, et devrait assurer la première, elle alternera avec Émilie Cozette (qui dansait Gamzatti auparavant) ou encore Myriam Ould Braham, qu’on imagine plutôt bien dans le rôle. En guise de remplaçante, Heloïse Bourdon qu’il serait intéressant de découvrir. Aux côtés de ses Nikiya : Stéphane Bullion, Karl Paquette, Florian Magnenet et Josua Hoffalt officieront en Solor, avec Florimond Lorieux pour remplaçant. Là encore, il serait intéressant de découvrir Josua Hoffalt mais aussi Florimond Lorieux dans le rôle de Solor en scène. Du côté des Gamzatti, aux côtés de la virtuose Dorothée Gilbert, Marie-Agnès Gillot fera son apparition : une Gamzatti qui promet d’être caractérielle et palpitante! Sara Kora Dayanova, Mathilde Froustey et Laura Hecquet sont prévues pour les remplacements du rôle. Une fois encore, espérons qu’elles auront le droit à des représentations. Des distributions qui devraient donner une belle série, et différer de celle d’il y a deux ans. On peut regretter néanmoins l’absence d’Etoile, mais il faut rappeler que la soirée Robbins/Mats Ek sera donnée à Garnier au même moment. Pas de distribution précise pour cette Bayadère jusqu’à présent, mise à part les dates de Svetlana Zakharova les 2 et 4 avril. Aurélie Dupont, Stéphane Bullion et Dorothée Gilbert devraient assurer la première le 7 mars, mais également la représentation filmée et retransmises dans les salles de cinéma le 22 mars prochain.

Les festival Suresnes Cité Danse se poursuit à Suresnes, Angelin Preljocaj a tenu la vedette avec sa création pour quatre danseuses Hip-Hop. Quant aux groupes de danseurs, ils continuent à circuler dans toutes des villes de province afin de faire profiter et découvrir des pas de deux et grand pas du répertoire au public. 
A lire sur le même sujet