Au lendemain de l’ouverture de la saison du ballet de l’Opéra de Paris, il est temps de reprendre la plume. Ce qui me plait par dessous tout en ce mois de septembre, c’est de jeter un œil à mon agenda pour refaire mon petit planning de spectacles (pour certains réservés il y a déjà plusieurs mois). Voici ma petite sélection jusqu’en décembre.

 

Joyaux de George Balanchine

Le ballet de l’Opéra de Paris ouvre sa saison avec le triptyque chorégraphié par George Balanchine. Le ballet fête cette année ses cinquante ans. Pour l’occasion, le ballet de l’Opéra a été invité en juillet dernier à New-York pour danser Émeraudes, la partie faisant référence à l’école française, aux côtés du New-York City Ballet et du Bolchoï. Cette série 2017 permettra de découvrir de nouvelles distributions (plusieurs ont retenu mon attention). Mais elle sera surtout marquée par les adieux à la scène de Laëtitia Pujol. La danseuse étoile s’éclipsera le 23 septembre après une dernière apparition dans Émeraudes (aux côtés de Mathieu Ganio) et un pas de deux  extrait du ballet Sylvia de John Neumeier qu’elle interprètera avec Manuel Legris (une jolie surprise pour cette rentrée balletomane).

Cette soirée verre en prime le Défilé du ballet, au cours duquel de belles salves d’applaudissements devrait être réservées à la danseuse étoile.

 

Hors cadre, le spectacle de François Alu

Parmi mes coups de cœur de cette rentrée 2017 figure en tête de liste le spectacle monté par François Alu. Voilà un danseur à la personnalité singulière et touchante (relire son interview sur danses avec la plume) et qui m’a beaucoup manqué la saison dernière. Il avait déjà monté son spectacle à Bourges, il revient à Paris au Théâtre Antoine les 8 et 14 octobre prochains. Il sera sur scène aux côtés de la joyeuse bande de 3è étage, le groupe de danseurs formé par Samuel Murez, dont j’avais découvert avec grand plaisir le spectacle Désordres. Un rendez-vous à ne pas manquer !

Nijinski de Neumeier  au TCE

Le Ballet National du Canada est l’invité du Théâtre des Champs-Élysées cet automne (du 3 au 8 octobre). La compagnie présentera Nijinsky de John Neumeier, un ballet qui peint le portrait de cette icône de la danse qu’il me tarde découvrir. Une occasion de se replonger dans le journal de cette personnalité légendaire.

Pour s’y préparer, rien de mieux que de lire l’interview de Guillaume Côté sur le forum Dansomanie.

Les distributions sont quant à elles disponibles sur le site du Théâtre des Champs Elysées.

Soirée Roland Petit par le ballet de l’Opéra de Lyon

La programmation à Paris ne m’ayant guère emballée à son annonce (et Roland Petit ayant mystérieusement disparu sur la scène de Garnier), je vais profiter cette année de quelques déplacements pour aller découvrir d’autres théâtres. J’ai jeté mon dévolu sur la soirée Roland Petit donnée à l’Opéra de Lyon fin novembre. Le ballet présentera Carmen et l’Arlésienne (et son final entêtant). Hâte de découvrir cette compagnie !

Plus d’informations ici !

Don Quichotte de Noureev

Même si la dernière reprise remonte à 2012, je ne vais pas bouder ce grand classique,et qui sera, qui plus est, l’un des seuls programmés cette saison. Bien évidemment, les distributions sont attendues avec impatience, d’autant plus qu’une nouvelle génération devrait s’emparer de  l’un des plus durs ballets de Noureev.

Entre temps, j’irai faire un tour du côté de la soirée Balanchine/Teshigawara/Bausch pour revoir Agon, Le Sacre du Printemps et à l’occasion faire un nouvel essai avec Teshigawara. Par curiosité, j’irai voir Play (qui selon l’interview d’Aurélie Dupont dans Boomerang sur France Inter hier matin devrait prendre des allures de comédie musicale). Et je penserai fort aux londoniens qui ont un très beau cycle de danse pour célébrer les 25 ans de la mort de MacMillan.

Enfin, à l’occasion d’entractes, je vous invite rencontrer Les Balletomanes Anonymes, qui forment à présent une association !

 

Et pour se quitter, hommage à Laetitia Pujol lorsqu’elle incarnait Gamzatti aux côtés de Manuel Legris dans La Bayadère (à 1:06:00).

Bonne rentrée balletomane !