La saison a commencé en septembre dernier au Palais Garnier avec un triptyque américain, elle se termine à Garnier et à Bastille avec deux soirées américaines. Et, cerise sur le gâteau, le New-York City Ballet vient d’entamer une série de trois semaines de représentations au Châtelet dans le cadre des Étés de la danse.

Soirée Peck/ Balanchine, du 2 au 15 juillet

Cette soirée 100% américaine réunit à Bastille l’emblématique George Balanchine et le jeune Justin Peck, qui monte en puissance. Après le succès d’In Creases en avril dernier, le chorégraphe résident du New-York City Ballet présente sa première création Entre chien et loup pour le ballet de l’Opéra sur le Concerto pour deux pianos et orchestre en ré mineur de Francis Poulenc. Une pièce que pour ma part j’ai hâte de découvrir, In Creases avait réveillé la soirée Ratmansky/Robbins/Balanchine/Peck.

Le ballet Brahms-Schönberg Quartet sur la partition de Brahms fera quant à lui son entrée au répertoire de la compagnie avec des costumes signés Karl Lagerfeld. Quelques extraits du premier mouvement ont été dévoilés lors de la répétition publique du 11 juillet dernier avec Valentine Colasante, Séverine Westermann et Yann Chailloux. Côté distributions, plusieurs étoiles sont réunies sur les quatre mouvements de ce ballet dont les couples Dorothée Gilbert/Mathieu Ganio, Myriam Ould Braham/Mathias Heymann, Laura Hecquet/Karl Paquette. Arthus Raveau est également distribué aux côtés de Mélanie Hurel.

Le détail des distributions est à retrouver ici.

*A noter que comme chaque année, la représentation du 14 juillet est gratuite (dans la limite des places disponibles).

Soirée William Forsythe, du 4 au 16 juillet

Pour les inconditionnels de William Forsythe, rendez-vous dès le 4 juillet au Palais Garnier pour découvrir sa nouvelle création pour le ballet de l’Opéra sur la musique de James Blake, intitulée Blake Works I. Les distributions ont (enfin) été dévoilées hier après-midi et cela promet! Cette création est sans aucun doute l’événement à ne pas louper de cette fin de saison, j’ai hâte de découvrir cela! Sur Dansomanie, François Alu revient sur cette création et le travail avec William Forsythe.

La pièce Of Any If And fera son entrée au répertoire, Eléonore Guérineau et Vincent Chaillet alterneront avec Léonore Baulac et Adrien Couvez. Approximate Sonata sera de son côté présenté dans une nouvelle version.

Les Étés de la danse – New-York City Ballet

S’il y a un rendez-vous à ne pas louper cette année ce sont bien les Étés de la Danse au Théâtre du Châtelet avec la venue du New-York City Ballet. La compagnie débarque avec une programmation très riche, l’occasion de voir des ballets de Balanchine, l’illustre créateur de la compagnie, mais également des pièces de son acolyte Jérôme Robbins, de Peter Martins, de Ratmansky, de Christopher Whelledon et de l’étoile montante Justin Peck. Cinq soirées différentes sont présentées au cours des trois semaines, de quoi se faire  plaisir et de faire un vaste tour d’horizon du répertoire de cette compagnie. Le New-York City Ballet n’était pas venu à Paris depuis la tournée à l’Opéra Bastille en 2008. Le festival est ainsi l’occasion de découvrir les nouveaux talents.

Le détail de la programmation est disponible ici.

Il reste quelques places à saisir sur le site du Théâtre du Châtelet.

Un rendez-vous à ne pas manquer !