Après une rentrée bien rythmée, entre les dernières représentations parisiennes de Sylvie Guillem et la reprise de la saison 2015-2016 du ballet de l’Opéra, place maintenant au mois d’octobre. Les danses partagées du CND, la soirée Anne Teresa de Keersmaeker, Giselle en direct du Bolchoï avec la Zakharova sont au programme.

Le mois d’octobre a débuté en grande pompe avec le World Ballet Day. Comme l’an passé, cet événement a réuni cinq grandes compagnies de danse. Les replays de l’Australian Ballet, du Royal Ballet et du Ballet national du Canada,  Ceux du  Bolchoï et du San Francisco Ballet devraient bientôt arriver.

Ballet de l’Opéra de Paris

Léonore Baulac et Hugo Marchand

Léonore Baulac et Hugo Marchand en répétition le 13 septembre dernier

La saison du Ballet de l’Opéra de Paris a repris fin septembre avec la soirée américaine Balanchine/Robbins/Millepied. Un triple bill dont la communication est axée sur la création de Benjamin Millepied Clear, Loud, Bright, Forward. Un reportage dans Elle (n°3639, semaine du 25 septembre) indique que Canal + a suivi le directeur de la danse tout au long de la création. Un article intéressant qui relance également la polémique du concours de promotion, et qui nous apprend que Benjamin Millepied devrait renvoyer un questionnaire aux danseurs dans les deux ans à venir. Paris Match de son côté met en couverture les seize danseurs du corps de ballet participant à la création.

Valentine Colasante et François Au le 26 septembre dans Thème et Variations

Valentine Colasante et François Au le 26 septembre dans Thème et Variations

Outre le Millepied, cette création est l’occasion de découvrir Opus 19/ The Dreamer de Jérôme Robbins, qui fait son entrée au répertoire, et de (re)voir l’impérial Thème et Variations de George Balanchine. La soirée est à l’affiche jusqu’au 11 octobre, tout comme le spectacle 20 danseurs pour le XXème siècle de Boris Charmatz. D’autres prises de rôle sont à venir comme l’attendue Héloïse Bourdon qui dansera le Balanchine les 9 et 11 octobre aux côtés de Mathias Heymann. Laura Hecquet et Pierre-Arthur Raveau (de retour en scène après une longue blessure) incarneront aussi les solistes du Robbins en fin de série.

Pour se faire un avis (ou revoir le programme), l’intégralité de la soirée est disponible sur le site Culture Box (avec quelques interviews en supplément).

Anne Teresa de Keersmaeker

Dès le 21 octobre, trois nouvelles pièces de la chorégraphe Anne Teresa de Keersmaeker seront présentées à Garnier. Après Rain en 2011, Quatuor n°4, Grande fugue et La nuit transfigurée font leur entrée au répertoire. Côté danseurs, on retrouvera Marie-Agnès Gillot, Alice Renavand, Muriel Zusperreguy, Stéphane Bullion, Karl Paquette, Vincent Chaillet, Florian Magnenet. A noter qu’Emilie Cozette fera également son retour en scène.

De belles photos des répétitions signées Agathe Poupeney sont disponibles sur le site de l’Opéra. On y aperçoit notamment Sae Eun Park, Laura Bachman, Léonore Baulac…

Cette soirée sera diffusée sur Arte Concert à la fin du mois.03

A noter également, la rencontre autour de La Bayadère qui aura lieu le samedi 24 octobre à l’amphithéâtre Bastille.

Au cinéma

Le Bolchoï fait également sa rentrée. La première retransmission au cinéma en direct de Moscou aura lieu le dimanche 11 octobre. Pour ce direct, place au romantisme de Giselle, dans la version de Grigorovitch. Dans les rôles principaux, on retrouvera Svetlana Zakharova et Sergueï Polounine.

©Pierce Jackson and Anders Urmacher

Pour en savoir plus sur les oeuvres présentées tout au long de la saison 2015-2016, le cinéma le Club de l’Etoile (M° Etoile) organise avant chaque ballet une présentation. Ces conférences d’une durée d’une heure seront réalisées par la journaliste Ariane Dollfus (qui n’est autre que l’auteur du livre Noureev l’insoumis), en partenariat avec le site Danser Canal Historique.
La première séance consacrée à Giselle se tiendra le dimanche 11 octobre à 15h30 (prix 10 euros). D’autres rencontres autour des ballets Joyaux, La Dame aux Camélias et Casse-Noisette suivront.

Théâtre National de Chaillot

Du 29 septembre au 23 octobre, Angelin Preljocaj fête les trente ans de sa compagnie à Chaillot avec le spectacle Retour à Berratham.

 

Danses Partagées

Comme chaque année, le Centre national de la Danse débute le mois d’octobre avec les danses partagées. Le temps d’un week-end, les danseurs amateurs quels que soient leur niveau sont invités à participer à des ateliers.

Cette année, c’est Gil Isoart, ancien danseur de l’Opéra et aujourd’hui professeur, qui anime l’atelier de danse classique.

A noter également, la présence des danseurs de Trisha Brown Dance Company sur les toits du CND.

Plus de renseignements sur le site de l’événement.

Histoire de la danse

Un colloque dédié à Marius Petipa est organisé au Grand Théâtre de Bordeaux du 21 au 23 octobre. Il s’intéressera à l’enfance du danseur-chorégraphe, son parcours, sa vie à Saint-Petersbourg, ses créations… Les débats se dérouleront dans trois langues officielles, le français, le russe et l’anglais. Ils seront intégralement traduits. La projection d’un film sur Marius Petipa « La Nuit des adieux » de Jean Dréville (coproduction franco-soviétique de 1964) est également prévue, ainsi et qu’un gala donné à cette occasion par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux, dirigé par Charles Jude.

Pour plus d’informations, le programme des trois jours est disponible sur le site de l’événement.

 

De mon côté, le mois d’octobre sera un peu plus calme que celui de septembre, ce qui me laissera le temps de regarder en détail les vidéos de la 3è Scène de l’Opéra, d’aller faire un tour du côté de Garnier (par curiosité) pour la soirée ATDK et bien entendu de retrouver Giselle avec le Bolchoï.

En attendant, je vous invite à découvrir le clip « Pueblo » de Sauvage avec Julien Meyzindi (où l’on reconnaîtra le dôme d’Elephant Paname).