S’il y a une autre compagnie classique que j’adore, c’est bien celle du Royal Ballet. J’ai eu l’occasion d’y passer d’agréables soirées (dont un Lac des Cygnes mémorable). J’espère pouvoir y retourner cette année. Depuis quelques saisons, elle nous propose pour notre plus grand plaisir des retransmissions en direct de la scène du Royal Opera House.

Roméo et Juliette de MacMillan, version qui fêtait ses cinquante ans,  a inauguré cette saison le mardi 22 septembre avec les superbes danseurs Sarah Lamb et Steven Mc Rae. (Pour revoir une répétition de ce ballet, cliquez ici)

La suite de la saison nous réserve de belles surprises. Cinq autres ballets seront présentés (dont deux entrées au répertoire) :

Jeudi 12 novembre à 20h15

Soirée Carmen/Viscera/Afternoon of a Faun/Tchaïkovsky Pas de deux

Viscera. Marianela Nuñez. ©ROH, Andrej Uspenski

Une soirée mixte regroupant quatre pièces courtes du répertoire de la compagnie.  L’événement de cette soirée sera l’entrée au répertoire de Carmen, chorégraphiée par Carlos Acosta (qui fera ses adieux à la scène à la fin de l’année). La soirée se prolongera avec Viscera de Liam Scarlett. Sans oublier le sensuel Afternoon of a faun de Jérôme Robbins, et sa magnifique partition signée Debussy. Elle se terminera par le virtuose et technique Tchaïkovsky pas de deux de Balanchine.

 

Mercredi 16 décembre à 20h15

The Nutcracker

The Nutcracker, Credit Johan Persson

S’il y a un ballet immanquable fin décembre, c’est bien Casse-Noisette. Rien de mieux que de se laisser entraîner dans la magie de Noël, de chanter et virevolter au son de la valse des flocons. Ambiance fêtes de fin d’année garantie ! La chorégraphie est signée Peter Wright (d’après Lev Ivanov).

Mardi 26 janvier à 20h15

Rhapsodie / Les deux pigeons

Cette soirée dédiée au chorégraphe Frederick Ashton est marquée par le retour sur la scène du ROH des Deux pigeons (qui n’a pas été donné depuis 1985). L’argument est tiré de la fable éponyme de La Fontaine. Il raconte l’histoire de deux pigeons, dont l’un d’entre eux, curieux de découvrir le monde, part pour une aventure au cours de laquelle il fera face à de nombreux dangers. Les danseurs Lauren Cuthbertson (la jeune femme), Vadim Muntagirov (le jeune homme) et Laura Morera (la bohémienne) et Ryoichi Hirano (son amant) sont prévus pour ce direct.

Quant à Rhapsodie, il s’agit de la dernière œuvre importante d’Ashton. Sur la partition de Rachmaninov, elle a été chorégraphiée dix ans après sa retraite, pour célébrer le quatre-vingtième anniversaire de la Reine Mère. La distribution est plus qu’attrayante avec Natalia Osipova et Steven McRae dans les rôles titres. (A noter que c’est Mikhail Baryshnikov qui dansa la première en 1980).

Mercredi 6 avril 2016

Giselle

A scene from Giselle by The Royal Ballet @ Royal Opera House. Marianela Nunez and Rupert Pennefather. (Opening 13-01-11) ©Tristram Kenton 01/11 (3 Raveley Street, LONDON NW5 2HX TEL 0207 267 5550 Mob 07973 617 355)email: tristram@tristramkenton.com

Giselle ©Tristram Kenton

Ballet romantique des ballets romantiques, Giselle est un ballet qu’on ne se lasse pas de voir et revoir… Après Natalia Osipova et Carlos Acosta il y a deux ans, ce seront Marianela Nuñez, belle interprète, et Vadim Muntagirov qui interprèteront les rôles titres.

Mercredi 18 mai 2016 à 20h15

Frankenstein  

Nouvelle création de Liam Scarlett (chorégraphe de Viscera entre autres), associé au compositeur américain Liebermannbasée sur le roman de Mary Shelley. A noter qu’il s’agit du premier « ballet long » du chorégraphe pour le Royal.

En parallèle, des opéras seront également proposés en direct. Plus d’informations sur le site du ROH.

Et pour connaître un peu mieux les « Principals » du RB, visionnez ce beau portrait de Lauren Cuthbertson, publié sur le site Nowness.