Malgré le temps encore doux (on ne va pas s’en plaindre), le mois de novembre est bien là et son agenda des spectacles aussi. Depuis le 1er novembre à minuit, Benjamin Millepied a pris pleine possession de ses nouvelles fonctions à la tête du ballet de l’Opéra. Côté programmation, alors que les ballets de fin d’année entreront en scène dès la fin du mois, Nicolas Le Riche revient au Théâtre des Champs-Elysées et il reste une petite semaine pour se décider à revoir Rain.

Du côté de l’Opéra de Paris

Rain (Anna Teresa de Keersmaeker), jusqu’au 7 novembre.



Derniers jours pour aller (re)voir l’une des pièces emblématiques de la chorégraphe belge Anne Teresa de Keersmaeker. Rain est à l’affiche du Palais Garnier depuis le 21 octobre dernier. Il reste encore des places jusqu’à la fin de la série (qui s’achève le vendredi 7 novembre).
A noter que la pièce sera diffusée sur le site concert.arte.tv à partir du 4 novembre.

Casse-Noisette (chor. Noureev), dès le 26 novembre

Le ballet de l’Opéra reprendra le grand classique Casse-Noisette dès le 26 novembre prochain. Le ballet de Noureev sera donné à l’occasion des fêtes de fin d’année à l’Opéra Bastille. Les flocons féériques, croquants petits rats seront de retour.  L’occasion pour le nouveau directeur de la compagnie, Benjamin Millepied, de dévoiler ses premières combinaisons.Qu’on se le dise, même si Casse-Noisette est un ballet que l’on a eu l’occasion de voir à maintes reprises, les distributions sont plutôt attractives, mêlant du classique et de l’inédit. Plusieurs duo se partageront l’affiche pour cette série de 21 représentations. Parmi les prises de rôle notamment, Amandine Albisson qui incarnera Clara aux côtés de Josua Hoffalt (qui dansait aux côtés de Ludmila Pagliero en 2011). Parmi les petits nouveaux (et dans la catégorie jeunes espoirs), Léonore Baulac et Germain Louvet interprèteront les rôles titres les 12 et 17 décembre. Cette série sera également l’occasion de découvrir Ludmila Pagliero et Mathias Heymann ou encore Mélanie Hurel et Stéphane Bullion. Le tandem formé par Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio ouvrira le bal le 26 novembre.
Le détail des distributions est disponible sur le site de l’Opéra de Paris (même si d’ici là, les choses ont le temps de changer).

Ailleurs, dans les autres théâtres…

Carte blanche à Nicolas Le Riche, les 4 et 5 novembre au Théâtre des Champs-Elysées

Nicolas Le Riche l’avait promis : la soirée du 9 juillet dernier ne serait qu’un au revoir. Les 4 et 5 novembre prochain, le danseur présentera son programme « Carte Blanche » au Théâtre des Champs-Elysées. 
Côté programme, le danseur présentera un extrait de A Suite of Dances de Jérôme Robbins, une création Une après-midi qu’il dansera aux côtés de sa femme l’Etoile Clairemarie Osta. Le chorégraphe et danseur Russel Maliphant se joindra à lui pour interpréter Critical Mass. Le programme comprendra également Aires Migratoires, un septuor chorégraphique de vol dansé. La soirée se terminera avec Odyssée, chorégraphie de Nicolas Le Riche, interprétée par le danseur lui-même et Clairemarie Osta.
Plus d’informations sur le site du Théâtre des Champs-Elysées.

Du côté des cinémas…
Le ballet La Fille du Pharaon de Pierre Lacotte sera diffusé dans les cinémas Gaumont Pathé le dimanche 23 novembre prochain à 16 heures. Pour information, il ne s’agit pas d’un direct mais d’une diffusion en différé. Côté casting, on retrouvera Svetlana Zakharova dans le rôle d’Aspicia, aux côtés de Ruslan Skvortsov (Lord Wilson) et Nina Kaptsova Ramze en esclave d’Aspicia.
A noter que la comédie-musical Billy Elliot sera diffusée dans les cinémas dès le 5 novembre. Un spectacle à la fois touchant et impressionnant. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de le voir à Londres en 2012 : inoubliable.
En attendant Casse-Noisette, Dorothée Gilbert et Mathieu Ganio travaillent actuellement sur la création Tristan und Isolde de Giorgio Mancini. James Bort a dévoilé les premières images des répétitions.
Plus de photos : ici
A lire sur le même sujet