L’année 2014 a débuté avec les dernières représentations de La Belle au bois dormant de Noureev. Un mois d’une série effrénée s’achève pour le ballet : pas moins de vingt-trois « belles » ont été données depuis le 4 décembre dernier. Une « belle » série de représentations qui prend fin ! Le ballet débute sa trêve hivernale à présent avant de revenir dès février avec Onéguine. Cette prochaine série du ballet de Cranko démarre une longue série d’adieux.
Des Adieux, des adieux et… encore des adieux
C’est avec un peu avec le terme « nostalgie » que rime 2014. L’année est marquée par les adieux de grands danseurs de la compagnie, de grands artistes qui à chacune de leurs apparitions en scène, nous ont laissé des souvenirs impérissables. Cette nouvelle année, c’est un peu comme une page qui se tourne, une génération qui s’en va et laisse peu à peu la place à la nouvelle.
En 2009, Manuel Legris initiait cette « série d’adieux ». Le 15 mai, une ovation lui était réservée. En juillet 2011, José Martinez à l’issue de la représentation des Enfants se jetait dans l’arène de Garnier. Clairemarie Osta, toute émue, sous une pluie de confettis, saluait également en mai 2012 à l’issue de L’Histoire de Manon. En octobre 2013, Agnès Letestu, sincère et émouvante, déposait son bouquet sur le grand plateau incliné avant que le rideau ne se baisse une dernière fois.
 

(c) Michel Lidvac

Les derniers pas sur la scène de Garnier de la grande artiste et tragédienne Isabelle Ciaravola auront lieu le le 28 février prochain. Nommée dans le rôle de Tatiana en 2009, elle le dansera une dernière fois aux côtés d’Hervé Moreau. Une soirée qui s’annonce déjà intense et émouvante, d’une part par l’argument du ballet en lui-même, d’autre part par les adieux à la scène de la danseuse qu’est Isabelle Ciaravola. Sans aucun doute, beaucoup de passionnés et passionnées munis de bouquets de fleurs seront au rendez-vous ce soir là.
En juillet, ce sera au tour de Nicolas Le Riche de tirer sa révérence. Le journal de France 2 l’annonçait comme l’un des évènements culturels de l’année 2014 le 3 janvier. Comme le soulignait l’intéressé le matin même sur RTL, il ne s’agit pas d’un adieux à proprement parlé, mais d’un « aurevoir ». Nicolas Le Riche semble avoir déjà réfléchi à la question et des projets plein la tête. La preuve, avec son programme Itinérances au cours duquel Clairemarie Osta, Eléonora Abbagnato et Isabelle Ciaravola l’accompagneront en scène. Une soirée d’aurevoir dédiée au danseur est prévu pour le 9 juillet, les conditions de réservation (soirée Arop ou pas) devraient être précisées courant janvier. Espérons le !

La passation de pouvoir
Autre événement marquant, la passation de pouvoir et le changement de direction de la danse au mois d’octobre. 2014 sera marqué par la fin du règne de Brigitte Lefèvre. En octobre prochain, l’actuelle directrice de la danse quittera son poste. La danseur et chorégraphe Benjamin Millepied prendra la relève et la tête du ballet. Brigitte Lefèvre a réglé les saisons jusqu’en 2015. Laissons un peu de répit au futur directeur avant de faire son bilan.

L’annonce de la nouvelle saison
En parlant de saison, d’ici mi-février, on devrait commencer à connaître l’intégralité de la prochaine saison. Même si quelques informations ont d’ores et déjà « fuité », comme Pina Bausch, Casse-Noisette, une reprise de La Source etc., l’annonce de la prochaine saison et la série d’abonnements qui s’en suivent sera l’un des évènements de cette année. Pour rappel, cette saison marquera l’ultime saison réglée (entièrement) par Brigitte Lefèvre. Mais qui dit nouvelle saison, dit hausse des prix ! L’article d’Ariane Bavelier dans le Figaro souligne une prochaine tendance à l’augmentation des prix (de +10% en moyenne). Les spectateurs les plus impactés seraient ceux du weekend et de la soirée du samedi soir. En bref, la grande majorité des passionnés de ballet et d’Opéra. Réponse définitive aux environs mi-février/début mars.
Enfin d’autres évènements viendront ponctuer cette nouvelle année. En avril, la soirée Jeunes Danseurs (bien qu’avec un programme assez discutable) mettra en avant les jeunes espoirs du corps de ballet, l’Ecole de danse, pour sa 301èmeannée d’existence assurera son spectacle annuel en avril. En juin, place au Défilé (sans Isabelle Ciaravola…). En juillet, ce sera le tour de Notre-Dame de Paris, et la grande soirée d’aurevoir du 9 juillet, jusqu’à la rentrée prochaine avec L’Histoire de Manon.
Une année de Galas
2014 sera à nouveau une année riche en galas avec le retour en scène de Manuel Legris. Le danseur sera sur scène le samedi 1er mars, aux côtés d’Aurélie Dupont. Ce sera le retour d’un duo mémorable pour toute une génération. Une tournée est ensuite prévue (avec un casting différent) dans plusieurs villes de province.
Autre gala très intéressant à noter, la Nuit des Etoiles à Bruxelles le samedi 22 mars. Et n’oublions pas en juillet les Etés de la danse en juillet avec le San Francisco Ballet et le retour de Mathilde Froustey sur la scène parisienne ! Enfin, toujours à suivre : les galas des danseurs de l’Opéra, un peu partout en région parisienne et en province.

En bref, une bonne année à tous les lecteurs de ce blog et que 2014 vous apporte son lot de suprises, d’émotions, de beaux ballets et d’inoubliables moments de danse.

 En attendant, le ballet du Bolchoï est à Paris jusqu’au 10 janvier avec les Illusions perdues d’Alexei Ratmansky.
A lire sur le même sujet