Chaque année, le concours de promotion est un moment très attendu. Pour les danseurs, c’est l’occasion de se retrouver seul sur la scène de Garnier, et de s’exprimer, en plus de la variation imposée, sur une variation de leur choix. A l’issue du concours et selon le nombre de postes à pourvoir, certains d’entre-eux sont promus et progressent dans la hiérarchie du corps de ballet. Un exercice difficile car, si le nombre de candidats est élevé, il y a peu d’élus. 

Aujourd’hui, mercredi 6 novembre, avait lieu le concours de promotion des garçons du corps de ballet. Classe après classe, les quadrilles, coryphées et sujets de ballet de l’Opéra se sont élancés sur la scène de Garnier. Chacun à leur tour, au son de la clochette, d’abord pour une variation imposée, puis pour deux minutes de variation libre.

Dans le jury cette année, Brigitte Lefèvre, Laurent Hilaire, Clothilde Vayer, Benjamin Millepied (à la grande surprise), John Neumeier et Lionel Delanoë (suppléant). Du côté des danseurs, on retrouvait Eléonora Abbagnato, Josua Hoffalt, Alessio Carbone, Lucie Clément, Pascal Aubin et Benjamin Pech (suppléant).

Les résultats ont été publiés vers 15 heures. Pas de mauvaises surprises, ni de résultat démesuré, et un concours qui parait plutôt équilibré cette année. Quelques commentaires sur le classement 2013 à l’issue de cette première journée, en attendant d’y assister réellement samedi.

Classe des Quadrilles 
1 – Hugo Marchand (Promu)
2 – Germain Louvet (Promu)
3 – Cyril Chokroun
4- Florent Mélac
5 – Antonio Conforti
6 – Antonin Monié

Hugo Marchand et Germain Louvet sont promus Coryphée à l’issue de ce concours. Lors de galas à l’extérieur (et notamment lors des Karl Paquette & Friends), Hugo Marchand avait déjà eu l’occasion de montrer l’étendue de son talent et sa capacité à s’approprier des rôles de solistes. Germain Louvet quant à lui possède la classe et le style et vient de recevoir le Prix Carpeaux 2013. A première vue (et sans avoir vu les prestations), des promotions qui semblent logiques.
A noter qu’il y avait peu de candidats dans la classe des quadrilles cette année. Une raison à cela, une variation imposée assez périlleuse (pas de cinq des pierres précieuses de La Belle au Bois dormant) choisie par le jury.

Classe des Coryphées

1 – Axel Ibot (promu)
2 – Sébastien Bertau (promu)
3 – Alexandre Gasse
4 – Adrien Couvez
5 – Maxime Thomas
6 – Hugo Vigliotti

Axel Ibot et Sébastien Bertaud accèdent à la classe des sujets. Une belle surprise et surtout une promotion plus que méritée pour Sébastien Bertaud, qui depuis longtemps aurait déjà dû accéder à la classe des Sujets.
Classé 6ème, Hugo Vigliotti faisait partie de mes « favoris », un artiste à mon sens, qui m’a souvent bluffé lors de ses prestations.

Classe des Sujets

1 – Pierre-Arthur Raveau (promu)
2 – François Alu (promu)
3 – Fabien Révillion
4 – Marc Moreau
5 – Daniel Stokes
6 – Florimond Lorieux

Sans grande surprise, ce sont Pierre-Arthur Raveau et François Alu qui sont promus Premiers danseurs. Un titre mérité pour chacun d’entre-eux, qui avaient largement déjà fait leur preuve. Une pensée tout de même pour Fabien Révillion, danseur magnifique, qui s’est déjà illustré à maintes reprises et encore récemment dans La dame aux camélias.

Félicitations à tous ces danseurs, aux promus mais également à tous ceux qui ont concouru au cours de la journée.
La suite du concours c’est samedi, avec cette fois-ci les filles !

A lire sur le même sujet