Avec le Tricentenaire de l’Ecole française de Danse, la Troisième Symphonie de Gustav Mahler à Bastille, le mois d’avril s’annonce d’ores et déjà bien rempli et riche en évènements pour l’Ecole de danse et le ballet ! Ne nous découvrons pas d’un fil, et restons bien au chaud dans les théâtres.

La Troisième Symphonie de Gustav Mahler (chor. Neumeier).

Entré au répertoire en 2009, le chorégraphe John Neumeier trouve son inspiration dans la Trosième Symphonie de Mahler et créé ce ballet à peine vingt mois après son arrivée au ballet de Hambourg en 1975. Vu en 2009, j’ai gardé de ce ballet un bon souvenir avec des passages à la fois puissants, lyriques et poétiques. Du premier mouvement, tableau réunissant pas moins de 30 danseurs en scène, jusqu’au dernier, on se retrouve transporté par la musique mais aussi par la chorégraphie. Le ballet est découpé en 6 tableaux : Hier, Été, Automne, Nuit, Ange, Ce que me conte l’amour, dernier mouvement où Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau s’étaient illustrés dans un sublime pas de deux.
Histoire de se remettre dans l’ambiance, un reportage diffusé sur France 3 en 2009 est à (re)découvrir ici.
Côté distributions, on retrouvera cette année Isabelle Ciaravola et Karl Paquette (Hervé Moreau étant blessé, Karl Paquette prend toutes ses dates) les 9, 13, 16 et 18 avril. Mathieu Ganio et Laëtitia Pujol les  19, 22 et 27 avril, ainsi que le 6 mai. Troisième distribution : Dorothée Gilbert et Florian Magnenet les 24 et 30 avril, puis les 4 et 12 mai.
Le ballet sera à l’affiche du 9 avril au 12 mai prochain. Le 18 avril, le ballet sera retransmis en direct depuis l’Opéra Bastille dans les salles de cinéma. 
Le Tricentenaire de l’Ecole de danse.

(c) Agathe Poupeney
Le mois d’avril 2013 est marqué d’une croix rouge dans le carnet de tout balletomane ou passionné. En effet, l’année 2013 célèbre les 300 ans de la création de l’Ecole de Danse. 
C’est en 1713 que Louis XIV, le Roi-Soleil, créé l’Ecole Française de danse, à la suite de l’Académie Royale de danse en 1661. Trois cents ans plus tars, le style français, décrit par sa finesse et son élégance, perdure. Ce mois d’avril sera l’occasion de rendre hommage à cette célèbre institution.

Le programme des festivités sera le suivant :

Le 15 avril, un Gala réunira les élèves de l’Ecole de danse et les membres du ballet pour une soirée unique. A cette occasion, seront présentés :
D’Ores et Déjà,  une création de Béatrice Massin en collaboration avec le danseur de la compagnie Nicolas Paul.
La Nuit de Walpurgis, un extrait de l’Opéra Faust, chorégraphié par Claude Bessy.
Célébration, une création de Pierre Lacotte, qui prend la forme d’un pas de huit et à laquelle participent les Etoiles Aurélie Dupont et Mathieu Ganio.
Péchés de Jeunesse, de Jean-Guillaume Bart
Aunis de Jacques Garnier.
La soirée se clôturera par le Défilé des élèves de l’Ecole de Danse et du Ballet.

Cette soirée sera reprise à l’Opéra Royal de Versailles le 25 avril 2013.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas la possibilité d’assister à cette soirée, pas de panique : le Gala du Tricentenaire sera filmé et diffusé sur Arte le dimanche 28 avril.

Péchés de Jeunesse (chor : Jean-Guillaume Bart)
(c) Opéra de Paris

Dans le cadre du spectacle annuel de l’Ecole de danse, deux soirées seront à l’affiche les 17 et 18 avril  avec au programme :
– La Nuit de Walpurgis, extrait du Ballet de Faust, de Claude Bessy (d’après Léo Staats).
Aunis, de Jacques Garnier
D’Ores et déjà, de Béatrice Massin et Nicolas Paul
Péchés de Jeunesse, de Jean-Guillaume Bart

La célébration du Tricentenaire se clôturera par un dernier gala : Le Gala des Ecoles de Danse du XXIème siècle, le 20 avril 2013.

Participeront à ce gala :
– The Royal Danish Ballet School,
– The Bolshoï Ballet Academy,
 – l’Accademia Teatro alla Scala,
– The Royal Ballet School,
– Canada’s national Ballet School,
– John Cranko Schule
– Ballettschule des Hamburg Ballett.
– ainsi que les élèves de l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.

Côté programme, nous retrouverons pour ce gala :
 La Nuit de Walpurgis (extrait de l’Opéra Faust) par les Elèves de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.
Gymnopédies (chor. Petit) par les élèves de l’Accademia Teatro alla Scala
Le Corps des Volontaires du Roi (chor. Bournonville) par la Royal Danish Ballet School
Les Chambres de Jacques (chor. Barton) par la Canada’s national Ballet School.
Les Millions d’Arlequin (chor. Petipa)  par la Bolshoï Ballet Academy
Le Lac des Cygnes (chor. Ashton) par The Royal Ballet School.
Come neve al sole (Chro. D’Alesio) par les élèves de la John Cranko Schule.
– Spring and Fall (chor. Neumeier) par la Ballettschule des Hamburg Ballett
– Péchés de Jeunesse (chor. Bart) par les élèves de l’école de danse de l’Opéra de Paris.
– Final : défilé de l’Ecole de Danse et des Ecoles invitées.
Autour du Tricentenaire :
– une table ronde réunissant Brigitte Lefèvre, Directrice de la Danse du ballet, Elizabeth Platel, Directrice de l’Ecole de Danse, ainsi que des directeurs et directrices des Ecoles de danse invitées pour le gala des Ecoles du XXIème siècle se déroulera le 19 avril prochain.
– Le documentaire intitulé Graines d’Etoiles est dès à présent disponible en DVD (avec une promotion pour les abonnés commandant le DVD sur la boutique en ligne). Ce documentaire retrace la vie des petits rats pendant un an : depuis la rentrée jusqu’à l’examen de fin d’année.  Cette série de six épisodes de 25 minutes sera également diffusée sur la chaîne Arte les 21 et 28 avril à 16h20.
– A lire dans la presse sur le Tricentenaire : 
dans le supplément « Life & Art Style » des Echos, trois articles de Philippe Noisette :
Sur la route des ballets, Eh bien, dansez maintenant!, Leçon de style (une interview de Benjamin Millepied). 
– La Galerie de l’Opéra célèbre également le Tricentenaire avec sa collection de produits dérivés (si, si…) où se déclinent mugs, thermos, carnets… A découvrir  ici (sans les prix bien entendu, sinon ce ne serait pas drôle).
A lire sur le même sujet