Le mois de février touche à sa fin. Le mois de mars s’annonce un peu plus chargé : entre la Bayadère qui s’empare de la scène de Bastille, la soirée mixte Robbins/Mats Ek et l’annonce de la nouvelle saison (dont le programme a Garnier a été récemment dévoilé), il y a de quoi ne pas s’ennuyer. L’actualité est certes dense au niveau du célèbre duo Bastille/Garnier, mais les idées de sorties culturelles ne manquent pas dans la capitale.

Pour le ballet de l’Opéra de Paris, après la tournée à Singapour mi-janvier, les différents galas de groupes de danseurs, la reprise d’Orphée et d’Eurydice (Pina Bausch), La Bayadère et la soirée Robbins/Mats Ek s’apprêtent à entrer en scène. Commencons par le grand classique : La Bayadère.

La Bayadère (Noureev), du 7 mars au 15 avril. 

(c) Laurent Philippe


C’est du côté de l’Opéra bastille que La Bayadère, deux ans après son retour sur la scène de Garnier fera son retour dès le 7 mars prochain. Les distributions « sous réserve de modifications » ont été dévoilées cette semaine sur le site Dansomanie. Contrairement à ce qui avait été initialement « prévu », ce n’est pas le trio Aurélie Dupont/Stéphane Bullion/Dorothée Gilbert qui officiera le soir de la première mais la distribution suivante : Aurélie Dupont/Josua Hoffalt/Dorothée Gilbert. « Nomination ou pas nomination? » La question ne se pose même plus, le spectateur n’a plus qu’à parier sur la bonne date pour y assister. C’est d’ailleurs cette distribution qui sera filmée et retransmise au cinéma le jeudi 22 mars prochain.

(c) Laurent Philippe
Parmi les autres distributions, on retrouvera le trio : Emilie Cozette/Karl Paquette/Laura Hecquet, mais également Stéphane Bullion aux côtés de Svetlana Zakharova les 1er et 2 avril avec Marie-Agnès Gillot en Gamzatti, le danseur Etoile sera également en scène dans le rôle de Solor le 24 mars en matinée aux côté d’Héloïse Bourdon qui fera ses premiers pas en Nikiya avec Sara Kora Dayanova en Gamzatti. Pour clôturer cette série, ce sera au tour du trio Myriam Ould Braham/Florian Magnenet/Mathilde Froustey d’entrer en scène. Des distributions qui ne ressemblent en rien à celles d’il y a deux ans, majoritairement composées d’Etoiles, cette année beaucoup de prises de rôles. Distribution inégales? Elles sont en tout cas relativement intrigantes… Retour prochainement sur cette série etplus de détails sur les seconds rôles, aussi intéressants, à ne pas négliger puisqu’ils contribuent tout autant au spectacle.

La soirée Robbins/Mats Ek, du 13 mars au 31 mars.

(c) Operadeparis.fr

Composée de Dances at a Gathering (J. Robbins) et d’Appartement (Mats Ek), cette soirée mixte sera la deuxième soirée phare (et le deuxième évènement de ce mois de mars). Pour avoir une idée des pré-distrib’, rendez-vous sur dansomanie (ici!) Cette soirée sera l’occasion de voir toutes les Etoiles (quasiment) en scène.  (et sa vidéo de présentation) Le New York City ballet en 2008 avait présenté la pièce de Robbins, c’est avec plaisir qu’on l’attend (avec la musique de Chopin) mi-mars ! Une soirée qui s’annonce intéressante ! Pour en savoir plus : visionnez la vidéo de présentation de la soirée.

L’annonce de la nouvelle saison.

Officiellement, elle se fera le lundi 12 mars. Officieusement, elle est déjà presque à 80% connue : le 15 février dernier le blog du petit rat dévoilait le programme « ballet » de Garnier tandis qu’Amélie de Danses avec la plume répertoriait les derniers bruits concernant la programmation de cette saison. Les abonnés peuvent déjà d’ores et déjà réserver une place pour assister à l’annuelle présentation de cette nouvelle saison 2012-2013 qui aura lieu le dimanche 18 mars, les dates de présentation pour les membres de l’Arop se feront dans les mêmes eaux (le lundi 19 mars pour les membre du Club Junior).

Parmi ses dernières innovations, et après la création de son compte Twitter, les spectateurs ne pouvant se rendre à un spectacle faute de contretemps, peuvent dès maintenant revendre leurs billets sur la « bourse d’échange ». Il est ainsi possible de revendre des places (à tes tarifs n’excédent pas celui inscrit sur le billet). ceci, dans le but de contrer les revendeurs, qui revendent des places sans visibilité à des tarifs exorbitants.

Et hors les murs de l’Opéra?

(c) Lesley Leslie-Spinks/ TCE

En ce mois de mars, Sylvie Guillem sera à l’affiche du théâtre des Champs-Élysées avec son spectacle « 6000 miles away » du 15 au 22 mars. Au programme :  Rearray de Forsythe (création en France) que Sylvie Guillem interprètera avec Nicolas LeRiche les 15, 16, 18 et 22 mars et avec Massimo Murru les 17 et 21 mars, mais aussi 27’52 » de Kylian, suivra le duo Memory interprété par Ana Laguna et Mats Ek (uniquement les soirées du 15, 16, 17 et 18 mars), pour finir la soirée Sylvie Guillem dansera en solo Bye de Mats Ek. Plus d’informations sur cette soirée sur le site du TCE.
Si vous avez une petite envie de changer d’horizon (et admettons qu’Orphée et Eurydice vous ait donné envie d’aller voir plus de lyrique)  et que vous avez l’occasion de faire un petit tour du côté de la salle Pleyel, sachez que le 20 mars la soliste Karita Mattila donnera un récital aux côtés du pianiste Ville Matvejeff. (Plus d’informations ici). Côté expositions, le mois de mars sera aussi le dernier mois pour aller voir l’exposition Danser sa vie qui se tient à Beaubourg en ce moment même et jusqu’au 2 avril.

Une pause « presse »…

Alors que Mathieu Ganio revient sur sa prise de rôle dans Oneguine dans un entretien accordé à une revue allemande,  Sae Eun Park, qui avait enflammé le public du Théâtre des Hauts-de-Seine (92) lors du Gala Paquette & Friends le 15 janvier 2012, (et qui a d’ailleurs participé par la suite à d’autres galas du même style), se retrouve ce mois-ci à l’affiche du magazine Danse en compagnie de Pierre-Arthur Raveau. (une très jolie photo!)

A lire sur le même sujet