Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, la neige n’est pas encore arrivée mais deux ballets sont à l’affiche pour célébrer les festivités : Cendrillon, dans la version de Noureev et Onéguine, de John Cranko.

Cendrillon, du 25 Novembre au 31 décembre.

(c) Sébastien Mathé/ Opéra National de Paris
Entrée au répertoire de l’Opéra de Paris en 1986, avec notamment Sylvie Guillem dans le rôle principal, la version de Cendrillon de Rudolf Noureev est reprise depuis le 25 novembre dernier du côté de l’Opéra Bastille. Ici, Cendrillon n’est plus la jeune femme du conte de Charles Perrault, qui par un soir de bal, grâce aux bons soins de sa marraine, rencontre le prince charmant. Cendrillon est une jeune fille, toujours maltraitée par ses deux méchantes soeurs certes, mais cette-fois elle rêve de devenir une star de cinéma! Sa marraine n’est plus une bonne fée, mais se transforme en un producteur et ce n’est pas le prince charmant qu’elle rencontre, mais un acteur vedette. Pour cette longue série de représentations, plusieurs distributions se succèdent. Quelques blessures déjà ont engendré quelques changements (Jérémie Bélingard (dommage d’ailleurs car lors de la rencontre autour de Cendrillon, son partenariat avec Laetitia Pujol donnait envie d’en voir plus!) et depuis quelques jours Nicolas Le Riche). Agnès Letestu et Stéphane Bullion composaient la première distribution, tandis que Dorothée Gilbert et Laetitia Pujol abordent le rôle de Cendrillon pour la première fois cette saison. On retrouve aussi Marie-Agnès Gillot aux côtés de Florian Magnenet, et Emilie Cozette accompagnée de Karl Paquette. Aurélie Dupont termine la série aux côtés de Josua Hoffalt, qui fait sa prise de rôle en acteur vedette (et aurait peut-être droit à un autre cadeau de fin d’année même si cela ne reste encore qu’une « rumeur » à ce jour)

Onéguine, du 9 décembre au 31 décembre.

(c)Michel Lidvac
Dès la semaine prochaine, Onéguine sera repris deux ans après son entrée au répertoire. Une histoire émouvante, un beau ballet avec des pas de deux intenses. Quatre couples se succéderont pour incarner les personnages de Tatjana et d’Onéguine : Aurélie Dupont et Evan McDkie (danseur invité, remplaçant Nicolas Le Riche), Clairemarie Osta et Benjamin Pech, Isabelle Ciaravola et Mathieu Ganio, Dorothée Gilbert et Karl Paquette. Pas de changement pour les Tatjana par rapport à l’entrée au répertoire, mais du nouveau côté garçon. De même dans les rôles d’Olga et Lenski, le public retrouvera Myriam Ould Braham aux côtés de Josua Hoffalt (Mathias Heymann étant blessé), Muriel Zusperreguy aux côtés de Florian Magnenet. La distribution de la première (Dupont/Le Riche à la base) reste à ce jour incertaine suite à la blessure de Nicolas Le Riche. 
La suite au prochain épisode…
A lire sur le même sujet