C’est maintenant officiel, la nouvelle saison a été dévoilée et est disponible sur le site de l’Opéra de Paris. Comme promis, un petit tour d’horizon de la saison à venir et quelques réactions plus approfondies sur cette nouvelle saison, beaucoup plus classique que les précédentes!

(c) une passionnée

SAISON 2011-2012

Soirée Lifar/Ratmansky: Phèdre/Psyché, du 21 septembre au 6 octobre, Palais Garnier.
C’est cette soirée de ballet qui inaugurera la saison. Phèdrede Serge Lifar, inspiré du mythe grec, est un ballet qui n’a pas été donné depuis un bon moment. Quant à Psyché, il s’agit de la première création du chorégraphe russe Ratmansky pour la compagnie.
Avec en prime le défile pour les deux premières représentations, Une soirée attrayante, intéressante et prometteuse.

La Source, Jean-Guillaume Bart, du 22 octobre au 12 novembre, Palais Garnier

Entrée au répertoire du ballet reconstitué par Jean Guillaume Bart. Après les Kader Belarbi, Nicolas Le riche et José Martinez, c’est au tour d’une autre étoile de revêtir le costume du chorégraphe.

Cendrillon, Noureev, du 25 novembre au 30 Décembre (avec 31 décembre, soirée du réveillon), Opéra Bastille.

Pour les fêtes, après Casse-Noisette, le lac des Cygnes…, c’est le Cendrillon de Noureev qui sera présenté à l’Opéra Bastille. Loin d’être mon Noureev préféré, j’appréhende un peu de le voir sur la scène de Bastille, avec ses décors un peu austères. Côté distributions, nous verrons ce que l’Opéra nous réverve, quels couples, quel(le) danseur(se) invité(e)…

Oneguine, Cranko, du 9 au 30 décembre, (31 décembre, soirée du réveillon), Palais Garnier.

Entré au répertoire il y a maintenant deux ans, ce ballet avait connu un beau succès. De beaux évènements, émouvants et inoubliables, avaient accompagné son entrée dans le répertoire de la compagnie: les nominations d’Etoile d’Isabelle Ciaravola et de Mathias Heymann , le soir de la première ainsi que les adieux de Manuel Legris. Une belle série de représentations s’était succédée: quatre distributions Ciaravola/Moreau, Osta/Legris, Dupont/Leriche et Gilbert/Martinez.
Cette année, c’est pour les fêtes de fin d’année, que nous retrouverons avec joie l’histoire d’amour tumultueuse de Tatiana et d’Oneguine. On se souvient encore de l’intensité du dernier pas de deux entre Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau…

Napoli par le Ballet Royal du Danemark (compagnie invitée), du 6 au 10 janvier 2012.

C’est le Ballet Royal du Danemark qui foulera les planches de Garnier pour ce début d’année 2012. L’occasion de découvrir Napoli de Hübbe, d’après le livret de Bournonville.

Orphée et Eurydice, Pina Bausch, du 4 au 16 février 2012, Opéra Garnier.
Nouvelle reprise de l' »opéra ballet ». Ce n’est pas mon ballet préféré de Pina, ce sera l’occasion de revoir Marie-Agnès Gillot.

La Bayadère: du 7 mars au 15 avril 2012, Opéra Bastille.
Reprise attendue par les spectateurs qui n’avaient pu avoir de place l’an dernier. Brigitte Lefèvre l’avait dit, (et elle l’a fait), le ballet sera à nouveau repris cette saison pour une série de 15 représentations. L’éléphant, le temple indien et les ombres feront donc leur retour. Même si la saison passée, j’en ai peu raté, je me laisserai retenter volontiers par ce ballet. Côté distributions, on verra ce que l’avenir (ou plutôt la direction) nous réserve. Qui reprendra le rôle de Solor? Qui incarnera Nikiya?

Spectacle de l’école de danse, du 7 au 13 avril 2012.
Soirée composée de Variations de Violette Verdy, Le Bal des cadets de Lichine, Symphonie en trois mouvements de Christe.

Soirée Robbins/Mats Ek: Dancing at a gathering/ Appartment, du 13 au 31 mars 2012, Palais Garnier.
L’autre soirée de ballet de la saison. Une autre soirée très attrayante avec la pièce de Robbins, mais aussi l’appartement de Mats Ek. L’association de ces deux ballets dans la même soirée reste un peu étrange.. mais tentante!

L’Histoire de Manon, Mac Millan: du 21 avril au 11 mai, au Palais Garnier.
Sans doute l’une des plus belles surprises (ou l’une des plus belles confirmations de rumeurs) de cette saison. Et sans aucun doute, LE ballet de cette saison! Cette reprise était attendue depuis 2003. Les rumeurs couraient déjà depuis de nombreuses saisons: Manon ou pas Manon… Côté danseuses, on attend les Clairemarie Osta, Isabelle Ciaravola, pourquoi pas une certain Sylvie G… (qui sait? on ne sait jamais?) Mais du côté des danseurs cela reste encore un peu flou: Nicolas LeRiche? Mathieu Ganio? (qui avait déjà manifesté le désir de danser un jour le rôle de DesGrieux) A suivre..

Roméo et Juliette, Sasha waltz, du 7 au 20 mai, Opéra Bastille.
Deuxième « opéra-ballet » de la saison, deuxième reprise pour la pièce de l’allemande Sasha Waltz crée en 2007 à l’Opéra Bastille avec Hervé Moreau et Aurélie Dupont. Une pièce que je m’abstiendrai sûrement de revoir…

Tournée du Tokyo Ballet, Kabuki, du 18 au 22 mai 2012.
Deuxième compagnie invitée de la saison le Tokyo Ballet qui reprendra Kabuki.

La fille mal gardée, Ashton, du 18 juin au 15 juillet 2012
Pour clôturer la saison avec joie et fraîcheur, rien de mieux que la reprise (la troisième, contrat des cinq ans oblige) de la fille mal gardée. L’occasion de revoir Mathias Heymann avec Dorothée Gilbert et Myriam Ould Braham et bien d’autres…

Une belle saison… MAIS À QUEL PRIX?
Diminuer son quotat de ballet, ou baisser de catégorie en abonnement? Telle est la question. Car cette saison, on ne peut pas dire que l’Opéra soit resté très généreux avec son public: augmentation de toutes les catégories, perte des places debout à Bastille. Ouverture de la culture à tous? Il me semble bien que non. S’acheter des places à l’opera devient un luxe, et encore ici on parle des ballets mais du côté de l’Opéra, aller voir une représentation devient irraisonnable.
Sur danses avec la plume, une petite analyse de cette fâcheuse montée des prix.

Pour un aperçu de la nouvelle saison en vidéo, c’est ici.

Alors maintenant.. à vos abonnements!

A lire sur le même sujet