Les résultats du concours de promotion du corps de ballet des garçons sont tombés toute à l’heure. Un plus grand nombre de places était à pourvoir pour ces derniers. Des résultats sans trop de surprise finalement.
Commençons par les Quadrilles… Il y avait cinq places pour monter dans la classe des coryphées. Ils avaient pour variation imposée, la variation d’Albrecht de l’acte II de Giselle. Ce sont Pierre-Arthur Raveau, Hugo Vigliotti, récemment vu dans le rôle du Bossu dans le Rendez-vous de Roland Petit dans lequel il a montré une forte personnalité et un jeu d’acteur remarquable, mais aussi Alexandre Gasse, qui interprétait le fakir dans la Bayadère, et Julien Cozette qui ont été promus. Une place est restée vacante.
Chez les coryphées, cinq places était également mises en jeu. Une belle classe de coryphées avec de belles personnalités qu’on avait envie de voir monter dans la hiérarchie. C’est ainsi que l’élégant Daniel Stockes, Yannick Bittencourt, danseur que l’on remarque beaucoup dans le corps de ballet, Marc Moreau, relativement bien distribué ces dernières saisons (pas de deux des paysans de Giselle, idole dorée de la Bayadère, pas de trois de Paquita…), Cyril Mitilian, un danseur qui a énormément de classe, Allister Madin, danseur à forte personnalité, étonnant et épatant, souvent explosif en scène, on le remarque très facilement dans le corps de ballet (son fakir dans la Bayadère reste inoubliable). La dernière place est pour Grégory Dominiak. Je suis très contente pour tous ces danseurs qui ne déméritent pas leur place de sujet, notamment pour Allister Madin qui méritait quant à lui amplement cette place! (J’aurais beaucoup aimé voir sa variation libre, celle de Frédéri dans l’Arlésienne de Petit!)
Du côté des sujets, une seule place de premier danseur était accessible. Une seule place pour se glisser encore plus haut dans la hiérarchie, le stade ultime avant le titre suprême. Parmi les danseurs participant au concours, Yann Saïz, Simon Valastro, Audric Bézard, Fabien Révillon, Julien Meyzindi, Mallory Gaudion, Florian Magnenet, Aurélien Houette, Nicolas Paul… Comme les « sujettes » de la veille, des danseurs avec de la personnalité en scène pour la plupart, du charisme… Finalement, c’est Florian Magnenet qui a obtenu le poste: il avait choisi la mazurka de Suite en blanc de Serge Lifar pour sa variation libre. Sans grande surprise, je découvre ce résultat. Florian Magnenet n’est pas le danseur que je préfère, mais il a un physique qui convient bien à certains rôles, cependant je ne lui trouve pas pour le moment une forte personnalité artistique qui permet de démarquer un premier danseur d’un « sujet », mais avec le temps on ne sait jamais.. Ludmila Pagliero n’avait pas fait l’unanimité lors de sa promotion de première danseuse, pourtant sa Paquita hier soir semble avoir convaincu un bon nombre de personnes! On verra comment il sera distribué dans les prochaines séries (tels que les rôles de prince). Je regrette tout de même pour Yann Saïz qui est un danseur de grande qualité, et qui m’a laissé de très bons souvenirs sur scène!
A lire sur le même sujet